PICT0287

Histoire du château 

Haut lieu de l'histoire de la région de Montreux, les origines du Château du Châtelard remontent à l'époque romaine, voire à quelques milliers d'années avant J-C. 

Ve millénaire av. J.-C.: le plus ancien habitant recensé dans la région de Vevey-Montreux résidait au Châtelard.

Epoque Romaine: découverte de vestiges dans les alentours.

Vers l'an 1000: le Royaume de Bourgogne fut la première puissance à investir ces terres afin d'y bâtir un "châtelard" plus couramment appelé "fort en bois". Mais le climat et l'évolution des techniques militaires de l'époque entraînèrent la disparition presque totale de la première demeure seigneuriale érigée à cet endroit.

Fin du XVIIe siècle: la région, alors dépendante de l'Evêché de Lausanne, passe aux mains de l'Evêché de Sion. Celui-ci contracte alors des dettes considérables lors de la guerre qu'il mène contre l'Empereur Rodolphe de Habsbourg. Si bien qu'en 1295 son successeur à l'Evêché, Boniface de Challans, cède ses droits sur les alentours de Montreux à Girard d'Oron, premier seigneur laïc du Châtelard depuis le royaume de Bourgogne.

1317: le comte Amédée V de Savoie et le baron du Châtelard signent un traité essentiel pour Montreux, puisque la commune restera ensuite divisée pendant près de six siècles en deux parties; celle du Châtelard d'un côté et celle des Planches de l'autre.

1352: le Comte Vert, Amédée VI de Savoie signe un traité avec un certain François de la Sarraz et lui remet six cents livres en lui demandant de transformer le Châtelard en un véritable château.

1442: presque 100 ans après la mort de François de la Sarraz, son successeur pose la dernière pierre de cet édifice construit en deux ans seulement. L'auteur de la construction se nomme Jean de Gingins. Il est considéré comme le fondateur de la baronnie du Châtelard qui, à l'époque, comprenait 18 villages répartis en 9 mestralies.

1476: tandis que Pierre de Gingins, fils de Jean, mène la guerre aux Valaisans avec l'appui de ses sujets de Montreux, les soldats de la proche région de Gessenay et du Pays-d'Enhaut, se rallient à l'armée de la Gruyère. Ils envahissent et saccagent le Château du Châtelard et la région de Montreux. Deux mois plus tard, le baron du Châtelard et 500 de ses hommes sont massacrés au château voisin de la Tour-de-Peilz par les gens du Simmenthal.

1536: le canton de Vaud tombe aux mains des Bernois jusqu'à la révolution vaudoise en 1798. A cette époque, le baron du Châtelard est un membre de la famille Bondeli, d'origine bernoise. Il représente donc l'occupant pour le peuple vaudois qui met fin à l'occupation lors d'une révolution soutenue par l'armée de Napoléon, dont l'un des principaux officiers est le franco-vaudois Benjamin Fornerod de Mons d'Avanche. Pour l'anecdote, le deuxième président francophone de la Confédération Helvétique, Constant Fornerod, était un membre de la famille des actuels barons du Châtelard.

1961: les communes du Châtelard et des Planches fusionnent et rendent à Montreux son unité politique. Vingt ans plus tard, en 1983 plus exactement, la famille Fornerod de Mons d'Avanche acquiert le Château du Châtelard et le fait entrer dans le troisième millénaire en respectant toute son historicité.